TMG/Gombe : M.P. Vs MUGABE SEBI Williams

Date:

L’auditeur supérieur militaire près le tribunal militaire de la Gombe poursuit MUGABE SEBI Williams pour mouvement insurrectionnel.

Des faits qui se sont déroulé entre 2019 et 2021.

Le prévenu MUGABE SEBI Williams, notable de la communauté MINEMBWE, aurait, selon le ministère public, fait partie du mouvement dénommé TWIRANEO dans le haut plateau de MINEMBWE en territoire D’Uvira dans la province du Sud-Kivu.

Le tribunal demande au prévenu MUGABE SEBI Williams, s’il a déjà été à MINEMBWE et quand est-ce qu’il serait arrivé.

Celui-ci affirme y être allé en 2020 au mois de Février. Le prévenu affirme s’y être rendu pour une mission entant que pasteur et non pour les causes qui lui sont reproché.

L’organe de la loi affirme que le service Burundais aurait trouvé sur le prévenu MUGABE SEBI Williams un document qui contiendrait des plans d’actions pour déstabiliser les institutions de la R.D.C et le document aurait été présenté au tribunal et celui-ci demande au prévenu MUGABE SEBI Williams s’il reconnait ledit document.

Les avocats du prévenu MUGABE SEBI Williams soutiennent que le ministère public devait poser des questions qui ont trait au libellé de la prévention car le document parle de la planification mais le libellé de la prévention dit autre chose.

Le tribunal demande au prévenu MUGABE SEBI William de répondre à la question du ministère public. Celui-ci soutient ne pas connaitre ce document, et il ne sait d’où il vient et parle d’un montage des services Burundais.

Le ministère public pour sa part fonde ses accusations sur l’audition du prévenu par les services conjoints du BURUNDI et de la R.D.C. Il demande au tribunal d’acter que le document provient bel et bien du prévenu MUGABE SABI Williams.

Ce qui suscite un débat.

Apres avoir entendu toutes les parties et le ministère public, le tribunal renvoie l’affaire a la plaidoirie.

Christian NDOGBIA