HCM MP VS GENERAL MAJOR IJILA YAV ET CSRTS

Date:

L’auditeur général près la haute cour militaire poursuit  le général-major IJILA YAV Jean-Luc, le lieutenant-colonel MWANDA KABUNDA Jean Paul, le lieutenant-colonel KAZADI WA KAZADI(décédé), le major KABEYA EDINGO Thomas, le capitaine MUTANDA MUKUNDE, l’Adjudant-chef ELANGA MOMBATU Camille, l’Adjudant MANDOMBELA METIANA, le premier sergent-major MANDOKA ELEMBO Joseph, le sergent-major MOLINGO BANZA André, le premier sergent MUKENDI MAYOMBO Bernard, le premier sergent LUBAKI DIKANDA Romain et MWAMBAYI MULUMBA Jean-Claude. Tous poursuivis pour détournement des véhicules, dissipation et vols des biens appartenant aux militaires, incitation des militaires à commettre des actes contraires au devoir ou à a discipline, soustraction frauduleuse des camions et camionnettes appartenant à l’armée et violation de consigne.

A l’audience précédente la haute cour avait entendu le renseignant général de brigade AMBAYO et le colonel KIKI sur l’objet de la mission qui leur avait été assignée à la ferme MABANA. Les deux renseignants avaient soutenu qu’ils avaient pour mission d’enquêter sur l’implication du général-major IJILA YAV Jean Luc dans le détournement des véhicules appartenant à l’armée.

A l’audience du jour, la haute cour militaire commence par lire le jugement avant dire droit qui ordonne la descente sur terrain afin de confronter les moyens de dépense du produit et les renseignements apportés par les témoins sur l’existence ou non des véhicules décrits dans différents procès-verbaux des saisies

La haute cour commence sa descente à la base logistique centrale. Ici, le caméraman n’est pas autorisé à prendre les images. Question de sécurité.

La haute cour renvoie l’audience pour la poursuite des enquêtes au garage TAMAC dans la commune de BUMBU.

S. MALABA & D. MULUMBA