CPRK TGI GOMBE MP ET PC BADEREKUGUMA ET MUHIGIRI SHANGWA ET CSRTS MOTIF ASSASSINAT (Audience du 29/08)

Date:

Le ministère public et la partie civile Xavier BADEREKUGUMA et MUSHAMUKA BUHENDWA Gabriel poursuivent MUHIGIRI CHANGWA Guy, MUTE IWALA Héritier, MULIMIRO LUSUMBA MBUSA, KASONGO MUNYAPALA Mohamed Ahmed et TSHIMUANGA KALUILA Freddy au tribunal de grande instance de Kinshasa Gombe réunit en audience foraine à la prison centrale de MAKALA pour complicité d’assassinat Patrick MUSHAMUKA BUHENDWA, Directeur général de NEW SOTEM, une société de construction.

Les faits remontent au 1er Mai 2022

Selon les avocats de la partie civile, le prévenu MUHIGIRI, en complicité avec ses 4 coaccusés auraient organisé l’assassinat de l’Ingénieur Patrick MUSHAMUKA entre 13 et 23h, le corps de la victime serait retrouvé dans son véhicule après plusieurs manœuvres des prévenus actées et constatées par les témoins lors des précédentes audiences. L’accusation cite le restaurant Olive Verte dans la commune de la Gombe et le super marché Régal dans la même commune comme lieux de la commission du forfait, cela après que le corps de la victime ne soit déposé à la morgue de la clinique Ngaliema, après le constat de son décès 1h plus tard.

A l’audience précédente, le tribunal avait entendu trois témoins à savoir, la femme de ménage du prévenu KASONGO MUNYAMPALA Mohamed Ahmed, Mireille MWILARHE DJUMA, ex épouse de la victime, et MULENGEZI TSHIKURU TSHUMA, neveu de la victime.

A l’audience du jour, le tribunal appelle le témoin Ruphin BASHIGIE et lui demande les circonstances qui l’auraient conduit à la clinique NGALIEMA la nuit du premier au 2 Mai 2022. Le témoin affirme s’y être rendu sur invitation de son supérieur hiérarchique. Il soutient qu’il aurait rencontré le prévenu MULIMIRO LUSUMBA MBUSA.

Le tribunal confronte ensuite le prévenu MULIMIRO aux propos du témoin. Celui-ci affirme connaitre le témoin Ruphin BASHIGIE mais il soutient que le témoin déforme la vérité. L’organe poursuivant rappelle que c’est le prévenu TSHIMUANGA KALUILA Freddy qui aurait évoqué une fête d’anniversaire chez le prévenu MULIMIRO LUSUMBA MBUSA.

Un débat s’engage ensuite entre le ministère public et le prévenu MULIMIRO LUSUMBA MBUSA sur l’authenticité de l’acte de naissance ainsi que le bulletin scolaire de l’enfant du prévenu pour écarter ou non la thèse de la fête d’anniversaire qui aurait eu chez le prévenu le 1er Mai 202.

Le tribunal appelle à la barre Jeff MUNUNU, le témoin affirme qu’il aurait reçu l’appel de Mireille MWILARHE DJUMA, ex épouse de la victime, qui lui aurait demandé ce qui se passe chez son ex époux. Le témoin Jeff MUNUNU aurait recontacté Mireille MWILARHE DJUMA pour l’informer du décès de Patrick MUSHAMUKA BUHENDWA

William KANKONA YAMPANYA, témoin de la présente cause affirme qu’il aurait été informé de la mort de Patrick MUSHAMUKA par un appel de la sentinelle de la victime le 2 Mai à 2h du matin. Le témoin soutient que le prévenu MULIMIRO LUSUMBA MBUSA lui aurait remis la clé du véhicule que conduisait la victime.

Après cette procédure, le tribunal renvoie la cause pour la poursuite des auditions des témoins.

S. MALABA & D. MULUMBA